dérives (2013)

 

installation/performance de 100 secondes pouvant être jouée jusqu’à 10 fois par jour.

denismariotte

D’abord, une image fixe, un temps figé dans un espace qui renvoie à d’autres temps/instants. Un espace rempli, saturé autour d’un corps. Puis un mouvement lent et inexorable qui fait bascule dans un autre espace. Un corps dans une immobilité, mis en mouvement dans un flux. Une chorégraphie sans mouvement. Une remise à vide.

 

 

 

DISTRIBUTION;

Conception, réalisation, jeu: Denis Mariotte

Aide à la construction, régie: Manuel majastre

Co-production: Festival Montpellier-Danse

Avec le soutien de Ramdam (Ste-Foy-les-Lyon)

Avec l’aide du Ministère de la Culture DRAC Rhône-Alpes au titre de l’aide au projet chorégraphique

créé du 1 au 6 juillet 2013 dans le cadre de Montpellier-Danse

CALENDRIER

Festival Orbis Pictus Manège de Reims/scène nationale 27, 28,29 mai 2016